Le menu “Corréler”

Nous disposons de plusieurs sources de données ( annuaire, logiciel de gestion, fichiers complémentaire ). Il va falloir indiquer à OMICO comment mettre en relation les différentes sources de données. C’est l’étape de corrélation (http://omico.etab.giprecia.org/documentation/interface/correlation_detail.html)

Note

Dans la premier phase de travail, seule la corrélation automatique est accessible.

Principe

OMICO vous propose quatre options de corrélation automatiques et un outil de corrélation manuelle.

Dans la premiere phase, seule la corrélation entièrement automatique est disponible.

image_corrélation

Note

Afin de simplifier et de diminuer la quantité de manipulations a faire dans cette phase de traitement, les corrélations automatiques sont effectuées sans intervention de l’administrateur.

Correlation automatique

Cette corrélation exécute les quatre corrélations automatiques dans le bon ordre.

Le résultat de la corrélation est donné par un écran du type :

image_etat_2

Vous pouvez alors récupérer le fichier des comptes, contenant les logins et les mots de passe.

Les comptes dégradés seront automatiquement générés.

Les corrélations suivantes ne sont accessibles qu’en phase 2. Elle vous sont cependant présentées car elles expliquent le travail effectué par la corrélation automatique

Corrélation automatique par numéros uniques (CATEL)

Le principe de la corrélation par numéro unique est le suivant. Nous stockons depuis plusieurs années un identifiant unique qui permet de repérer de manière unique les usagers.

Nous cherchons a obtenir ce numéro unique de tous les systèmes d’informations avec lesquel nous travaillons.

Lorsque ces numéros uniques existent, il suffit de comparer chaque numéro unique donné dans le fichier d’import avec celui stocké dans l’annuaire. Cela permet à OMICO d’établir des correspondances fiables.

Ce système permet de gérer correctement les homonymies ( au moins deux personnes ayant le même couple nom / prénom )

Corrélation automatique par noms

Si le numéro unique n’existe pas, ou si l’usager a été créé en cours d’année sans préciser de numéro unique, la corrélation automatique par nom permet de le retrouver facilement.

Cependant, ce système ne permet pas de régler les problèmes d’homonymie. En cas d’homonymie, le système n’établi aucune corrélation automatique. C’est l’administrateur qui devra régler le problème.

Comme ce systeme est moins performant que la corrélation par numéro unique, il faut le passer après.

Corrélation automatique par numéros uniques (COMPLEMENTAIRES)

Le principe est le même que pour la correlation catel, mais la correlation doit se faire entre LDAP, fichiers Catel et fichier complémentaires.

Identification des anciens élèves

Les élèves qui ont été injectés l’an dernier dans l’annuaire, et qui venaient de fichiers d’import ( donc non créés à la main dans l’interface de l’annuaire) ont été stockés dans le fichier DéjaVu. Ce fichier a été récupéré sur votre site.

Dans les enregistrements de l’annuaire qui n’ont pas été reconnus par les deux corrélations précédentes, il y a un certain nombre d’élèves et/ou d’enseignants qui ont quitté l’établissement.

Puisque ces personnes étaient dans l’établissement l’an dernier, ils doivent normalement apparaitre dans la base DéjaVu.

Si c’est le cas, cela signifie que l’usager trouvé uniquement dans le LDAP est bien une personne qui a quitté l’établissement. OMICO peut donc considérer que cet usager est connu, car il sait quoi en faire.

Par défaut ( c’est configurable dans la partie configuration du menu Etat ), les élèves partis de l’établissement sont marqués pour être supprimés alors que les professeurs sont marqués pour être conservés.